Cuisiner

Une personne aveugle ou malvoyante peut éprouver des difficultés en cuisine pour retrouver ses ustensiles, faire bouillir de l’eau sans se brûler ou couper des ingrédients sans se blesser.

L’autonomie alimentaire n’est pourtant pas incompatible avec une déficience visuelle. En cuisine, l’odorat et le goût sont constamment sollicités et le plaisir de préparer des plats sains et équilibrés peut être très vite retrouvé.

Deux personnes coupent des légumes lors d'un cours de cuisine

Suivre des cours de cuisine.

Pour arriver à être autonome en cuisine, la Ligue Braille propose des cours individuels dans les antennes régionales ou à domicile. On y donne des conseils sur le matériel et enseigne différentes techniques pour (re)découvrir les plaisirs de la cuisine sans risques :

  • Cuisiner des plats équilibrés et bons pour la santé
  • Préparer ou découper des ingrédients sans danger
  • Utiliser des ustensiles de cuisine classiques ou adaptés
  • Apprendre à gérer un budget alimentation
  • Dresser une table pour y retrouver son assiette, son verre ou les plats.

Des aides techniques utiles et nombreuses.

Les aides techniques liées à l’univers culinaire sont très nombreuses. Voici un aperçu de celles qu’on retrouve le plus souvent :
  • Un indicateur de niveau fait retentir un son quand le liquide atteint la tigette de l'indicateur
  • Une balance de cuisine parlante indique le poids de l’ingrédient qui y est placé
  • Un verre gradué en braille ou parlant indique la quantité de liquide contenu dans le verre
  • Une sécurité anti-débordement fait du bruit quand le liquide arrive à ébullition et monte dans la casserole
  • Une minuterie en braille, grands caractères ou parlante

Une personne se sert d'un indicateur de niveau pour verser de l'eau chaude dans une tasse

Pour vous renseigner sur d’autres aides techniques, n’hésitez pas à prendre contact avec le BrailleShop ou consulter notre agenda pour les prochaines démonstrations dans nos antennes régionales.