Apprendre à se déplacer

Dans sa recherche d’autonomie, une personne aveugle ou malvoyante doit pouvoir se déplacer seule et continuer à sortir pour mener ses activités quotidiennes. Pour se rendre sur son lieu de travail, faire ses courses, rendre visite à des amis ou suivre des cours, il est nécessaire que la personne apprenne à se déplacer sans danger et en toute confiance.

La Ligue Braille dispense des cours de locomotion avec comme objectif final : une autonomie de déplacement.

Une personne déficiente visuelle apprend à se déplacer avec une canne blanche

Le bilan de locomotion.

Les accompagnateurs de la Ligue Braille analysent les besoins de la personne aveugle ou malvoyante dans un bilan de locomotion. Ce bilan permet de connaître les compétences de la personne : équilibre, rôle des autres sens, résidu visuel, capacités d’observation, ...

Des questions sur la vie quotidienne sont aussi abordées : Quels sont les trajets à effectuer au quotidien ? Quel(s) transport(s) la personne doit-elle prendre ? Un chien-guide est-il nécessaire ? Un GPS peut-il être utile ?

Sylvie Kapela : Les spécialistes de la Ligue Braille m’ont aidée à repérer mon nouveau quartier. Depuis, j’accompagne mon enfant à l’école, je sais également où se trouvent la pharmacie, la boulangerie, le parc, je prends le bus pour faire mes courses en ville. Les cours de locomotion m’ont été très utiles. Je suis davantage confiante lors de mes déplacements en rue et certainement plus autonome. 

L’apprentissage des déplacements.

Sur base du bilan de locomotion, les accompagnateurs de la Ligue Braille créent des cours personnalisés. Ils enseignent les techniques d'utilisation d'une canne blanche de locomotion, des transports en commun, ...

L’apprentissage est vu au cas par cas. Au terme de cet apprentissage, la personne aura acquis plus d'indépendance et une plus grande confiance dans ses déplacements.

Toutes les formations se déroulent dans l’environnement habituel de la personne. Pour les formations qui se déroulent à Bruxelles, la Ligue Braille met à disposition un local spécialement adapté où sont placés des obstacles que l’on peut habituellement rencontrer dans l'espace public (abribus, chantiers, boîtes postales, barrières, escaliers, etc.). Un jardin de locomotion est également mis à disposition afin de donner les mêmes possibilités au grand air. Les trajets à effectuer au quotidien seront analysés et expérimentés. 

Vue d'ensemble du jardin de locomotion de la Ligue Braille.

Une personne qui déménage, change de travail ou dont la déficience visuelle s’aggrave pourra toujours faire appel à la Ligue Braille pour apprendre de nouveaux trajets ou de nouvelles techniques mieux adaptées.