Formations professionnelles

Une personne aveugle ou malvoyante en recherche d’une formation professionnelle trouvera à la Ligue Braille une aide et un accompagnement pour construire ou adapter son projet professionnel. Les formateurs de la Ligue Braille prennent en compte chaque personne et adaptent les formations aux différentes déficiences visuelles afin de les rendre accessibles à tous.

Trois types de formation sont données :

  • Des formations de base pour acquérir des compétences de base.
  • Des formations qualifiantes pour apprendre un métier.
  • Des formations continuées pour se perfectionner ou se reconvertir.

Formations de base.

Les formations de base ont pour objectif de pouvoir répondre aux conditions minimales d’accès aux deux formations qualifiantes :

  • Formation de base “Français - Calcul”
  • Formation de base “Français - Calcul - Braille”

Elle permettent notamment de :

  • Combler d’éventuelles lacunes dans les connaissances générales (calcul, braille et français)
  • Développer l’autonomie et les comportements adaptés à une situation de formation et d’emploi
  • D’apprendre à écrire et à lire en braille

Deux formations qualifiantes.

La Ligue Braille forme les étudiants déficients visuels à deux métiers spécifiques :

Agent d’accueil.

L’agent d’accueil est amené(e) :

  • à recevoir, informer et orienter des visiteurs ou des clients
  • à recevoir, transmettre ou filtrer des communications téléphoniques

Cette fonction postule une bonne aptitude à l’oralité d’une part, un sens aigu du service et des relations humaines d’autre part. L’emploi s’exerce, à partir de consignes précises et sous la responsabilité d’un chef hiérarchique, en principe dans un hall de réception, seul ou en équipe selon le volume des activités et les flux de visiteurs. La fréquence des appels (signaux visuels et acoustiques) et la diversité des demandes nécessitent une vigilance permanente. 

Les lieux de travail sont multiples : entreprises, administrations publiques, centres hospitaliers, centres de loisirs, garages, associations diverses, etc.

Une jeune personne malvoyante au téléphone.

Employé administratif.

Le métier d’employé administratif relève essentiellement d’opérations administratives, de préparation ou d’actualisation de dossiers. Il fait appel à des activités de centralisation, de saisie, d’organisation et de contrôle de données qu’elles soient chiffrées, textuelles ou comptables. L’employé administratif assure également le suivi des tâches qui lui sont confiées.

Une dimension sociale vient s’ajouter à la technicité de traitement de données. Elle se traduit par une ouverture sur l’extérieur et des exigences en matière d’expression et de savoir-faire relationnel en vue d’établir des relations fonctionnelles avec les collègues de travail, les différents services de l’organisme et, le cas échéant, des interlocuteurs externes.

Il importe également que l’employé administratif ait une compréhension d’ensemble de l’organisme et / ou du service dans lequel il travaille et qu’il en visualise les principaux processus.

Après ces formations qualifiantes, l’étudiant aura la possibilité de faire un stage. Une partie de l’apprentissage professionnel n’est possible qu’en étant sur le terrain : gérer plusieurs tâches en même temps, respecter les échéances, faire face aux clients, aux collègues, etc. La Ligue Braille et les formateurs accompagneront l’étudiant dans sa recherche de stage.

Lidia : Suivre la formation d'employé administratif à la Ligue Braille me permet d'actualiser toutes mes connaissances et d'en acquérir de nouvelles. J'apprends aussi à utiliser le matériel adapté pour devenir autonome à 100% et pouvoir être aussi performante que n'importe quel autre employé.

Photo de Lidia en train de travailler sur un ordinateur adapté 

Formations continuées.

Les formations continuées permettent aux personnes ayant un emploi de répondre à une mutation prévue dans un autre service, de maîtriser de nouvelles applications, de se préparer pour une nouvelle mission ou encore de s’adapter à une déficience visuelle qui survient ou s’aggrave en cours de carrière professionnelle. Ces formations participent au maintien de l’emploi de la personne aveugle ou malvoyante.

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • La déficience visuelle apparaît.
    L’apparition d’une déficience visuelle s’accompagne de changements dans la vie personnelle et professionnelle de la personne. Elle est alors prise en charge par la Ligue Braille pour développer son autonomie au sens large, en parallèle avec la formation.
     
  • La fonction ou la déficience visuelle évolue.
    Dans ce cas, la personne est accompagnée par la Ligue Braille pour lui apprendre à adapter les gestes du quotidien. Au niveau professionnel, des aides techniques ou informatiques mieux adaptées pourront répondre aux nouvelles conditions de la déficience ou de la fonction.

Une personne malvoyante range une caisse dans une armoire.